9 faits sur la timidité que vous devez absolument connaître

On considère la timidité comme une chose qu’on doit surmonter. Savez-vous comment surmonter la timidité dans la vie ? Et quels sont les avantages de la timidité ? Retrouver ici pourquoi les personnes timides ne sont pas malchanceuses.

“Comment surmonter la timidité ?”

La plupart des personnes timides ont fait cette réflexion au moins une fois dans leur vie. Dans cet article, on va vous montrer que la plupart du temps, c’est une question mal posée.

On va commencer par une chose : plus de 40 personnes se considèrent fondamentalement timides. Si vous appartenez à cette catégorie de personnes, sachez que vous n’êtes pas du tout seul. Et elles ne sont pas nécessairement malchanceux non plus.

Oui, car les gens ont normalement tendance à penser à la timidité en insistant sur ses aspects négatifs. Difficulté à maintenir le contact visuel, sentiment d’humiliation, style introverti (mais pas toujours). Parfois, un certain détachement des autres… ne sont que quelques-uns des aspects négatifs que l’on associe généralement à la timidité.

Ce n’est pas tout. La timidité ne devient un problème à traiter que lorsqu’elle conduit à un véritable trouble d’anxiété sociale. Cependant, cela touche un pourcentage de personnes allant de 3 à 13 %. Dans tous les autres cas, la timidité est un aspect de la personnalité qui, tout comme l’extraversion, a ses avantages.

Et ils ne sont pas rares. Le pouvoir des introvertis dans la vie ne peut s’arrêter de parler. Chaque caractéristique des personnes timides est en fait une arme de succès. Cela semble un peu étrange comme affirmation, mais sachez que c’est vraiment le cas.

On va commencer par dire qu’Albert Einstein, Thomas Eliot, Abraham Lincoln, Nelson Mandela, Brad Pitt, Thomas Edison, Tom Hanks, sont ou ont été timides. Et vous serez surpris d’apprendre que même Jim Carrey était un timide, qui utilisait ses capacités de comique pour surmonter ses insécurités.

Ainsi, ne soyez pas obsédé par l’idée de gagner la timidité à tout prix. Il vaut mieux gagner un MERCI à votre timidité.

Il faut donc savoir les aspects absolument positifs de la timidité. Attention, il ne s’agit pas simplement de voir le verre à moitié plein, mais de prendre pleinement conscience de la fonctionnalité des caractéristiques typiques de la timidité.

1# La personne timide est un grand observateur

C’est un fait. Les personnes timides sont capables de saisir des aspects d’une conversation que les autres ne saisissent pas normalement. Et le fait que les personnes timides soient plus introverties ne signifie pas qu’elles sont désaccordées avec les autres ou retirées des relations.

En fait, elles se mettent dans une autre position, en quelque sorte privilégiée. Cela leur permet de vivre les relations sociales avec plus de perspicacité et d’atteindre une compréhension profonde des gens.

En général, même dans leur enfance, les personnes timides deviennent des “professionnels” dans l’observation des autres, de leur comportement et de leurs motivations. Cela a également été confirmé par une étude. Durant cette étude, on a révélé que les enfants qui, à 18 mois, montraient un tempérament timide. Et à l’âge de 3 ans, avaient de meilleures capacités à capter l’esprit des autres.

2# La timidité est une réflexion

L’introspection et la réflexion sont des aspects typiques des personnes timides. Si les personnes timides sont parfois incapables de bloquer leurs pensées continues, ce n’est pas nécessairement une caractéristique négative.

La réflexivité stimule la créativité et l’esprit critique, et être créatif est un avantage considérable dans tous les domaines.

De plus, être réfléchi permet de prendre des décisions appropriées. En effet, la réflexivité conduit à réfléchir avant d’agir ou de parler, évitant ainsi les malentendus et les situations socialement désagréables.

Le fait que les personnes timides soient plus conscientes de leurs propres mots les rend perçues comme gentilles et agréables aux yeux des autres.

3# Les personnes timides sont de grands auditeurs

Il n’est pas vrai qu’être timide implique d’être détaché des autres. Au contraire, les personnes timides ont généralement une très bonne capacité d’écoute, favorisée par leur propension au silence et leur attention à l’esprit des autres.

Ce qui les amène également à être très empathiques envers ceux qui se trouvent devant eux. Cet avantage devient évident lorsqu’il choisit de travailler en contact avec d’autres personnes, comme le médecin, le thérapeute ou l’enseignant. Face à une personne qui sait écouter, on se sent généralement accepté et heureux d’avoir communiqué avec elle.

En outre, les leaders empathiques sont souvent très efficaces, car ils attachent plus d’importance aux autres et ont tendance à les écouter.

4# La timidité est modeste

Il est difficile pour une personne timide de mettre en avant ses succès ou ses qualités auprès des autres. Et face à un compliment, ces personnes trouvent souvent naturel de rabaisser.

Si la modestie est excessive, elle n’est généralement pas bonne, car elle signifie que la personne a une faible estime d’elle-même. Mais la bonne dose de modestie signifie que la personne timide est considérée comme attirante aux yeux des autres.

Lorsqu’on estime beaucoup une personne et lorsqu’on apprécie sa modestie, on est instinctivement attirés par cette personne.

5# Plus accessible aux yeux des autres

Un avantage extraordinaire de la timidité est que son apparence n’est pas menaçante. Cela les rend plus accessibles aux autres. De plus, cela augmente leurs chances de faire des rencontres sociales positives, contrairement aux personnes apparemment plus confiantes et déterminées.

En outre, la nature réservée et réfléchie des personnes timides a souvent un effet calmant sur les autres.

6# L’agitation est un signe d’intelligence

Bien que les personnes timides soient souvent agitées dans certaines situations. À l’extérieur, cet état d’esprit peut être observé par certains signes, tels que la transpiration des mains, le craquement des doigts ou le battement des jambes.

Ces comportements semblent être un signe de forte réflexivité. En fait, des études ont montré que les comportements dus à la nervosité pouvaient être liés au fonctionnement mental élevé de la personne.

Les raisons neurologiques de ce phénomène ne sont pas encore claires et il existe plusieurs explications, dont aucune n’est définitive. Par exemple, la théorie de la surcharge cognitive estime que lorsqu’on est confronté à des pensées ou des problèmes complexes, on a tendance à décharger la surcharge cognitive par le mouvement. Cela libère ainsi des ressources mentales pour le raisonnement et l’activité mentale.

Cependant, ce qui pourrait à première vue être interprété comme un obstacle n’est pas toujours ce qu’il semble être.

7# La personne timide est attentive à ce que les autres pensent d’elle

Dans les cas où les sensibilités au jugement des autres deviennent une véritable peur, être attentif à l’opinion que les autres ont de nous peut être un avantage.

On est tous bons ou mauvais dans l’écoute des signaux que l’autre personne envoie, mais les personnes timides sont généralement plus “spécialisées” dans cette capacité. Cela leur permet d’être plus accommodants et plus souples dans leurs relations sociales.

Une étude a également montré que l’approbation des autres “excite” une zone particulière du cerveau, le striatum ventral. Il est responsable du renforcement positif et des sentiments de bien-être qui suivent le fait d’être récompensé.

8# Peu d’amis, mais de bons

Les personnes timides utilisent le terme “ami” de manière très étroite. Ils ont tendance à nouer des amitiés profondes et durables.

Parce qu’il n’est pas facile pour eux de se faire de nouveaux amis, ils sont également plus enclins à valoriser les amis qu’ils ont depuis longtemps. Cela signifie qu’ils sont moins susceptibles d’avoir des relations superficielles avec les autres. Ils donc moins de déception et d’éloignement.

9# Les personnes timides sont plus crédibles

Par rapport aux personnes plus extraverties ou même agressives, les personnes timides sont plus susceptibles de paraître crédibles aux yeux des autres, inspirant plus de confiance. Cela est probablement dû à un ensemble de personnalités que possèdent les personnes timides (apparence, mode relationnel plus calme et plus réfléchi…).

Parler en public est souvent un problème pour ceux qui ont tendance à être timides. Mais une fois cette peur surmontée, les personnes timides ont de grandes chances d’être de bons orateurs et même de bons leaders.

Êtes-vous toujours convaincu qu’il faut à tout prix vaincre la timidité ?

La timidité ne devient un problème que lorsqu’elle interfère avec la vie, nous amenant à éviter les relations ou les difficultés au travail. Dans tous les autres cas, c’est un aspect du fonctionnement humain qui présente de nombreux avantages.

De plus, la timidité devient souvent un problème parce qu’on la rend ainsi. On est convaincu que c’est quelque chose qui n’est pas bon et qui doit être surmonté. C’est à cause du fait que dans la société actuelle, être timide peut sembler être une limitation.

Ainsi, les choses ne sont pas nécessairement comme ça.

Si vous voulez continuer à explorer les aspects positifs de la timidité et de l’introversion, il est recommandé de faire une recherche dans un livre.

L’auteur accompagne le lecteur en lui expliquant les forces des introvertis dans une société qui semble préférer les personnes extraverties. Conformément à ce qui est exprimé dans cet article, le livre va donc à l’encontre du courant dominant par rapport aux différents manuels d’autoassistance sur la manière de surmonter la timidité.

En conclusion, avant d’évaluer sa timidité comme quelque chose de nécessairement mauvais, il convient également de faire une liste d’avantages, afin de prendre un point de vue alternatif.