Comment choisir et utiliser son rasoir ?

rasoir

Il est parfois difficile de choisir entre un rasoir mécanique ou électrique si l’on n’est pas un utilisateur de ce genre d’accessoires. Il existe différents modèles de rasoir, dont chacun possède leurs caractéristiques. Il faut collecter le maximum d’informations avant de prendre une décision du choix de rasoir à barbe. Quels sont les modèles qui font un bon rasage ?

Les éléments qui caractérisent un bon rasoir

Choisir entre un rasoir mécanique et électrique est toujours hésitant si c’est la première fois qu’un homme décide d’enlever ses barbes. Il est toujours utile de recourir aux conseils des spécialistes avant la décision d’achat. Pour un premier rasage, lequel des deux types de rasoir convient le plus pour les débutants ?

Il existe différents types de rasoir manuels. Il y a le coupe-chou, la shavette, le rasoir à lames interchangeables et le rasoir de sûreté. Pour les initiés, les rasoirs mécaniques permettent de faire une coupe précise, et c’est d’ailleurs l’outil le plus rapide pour enlever tous les poils du visage à la manière d’une lame. Certains modèles sont équipés de 1 à 3 lames. Le coupe-chou est très pointu avec une longue lame tandis que la shavette dispose de 3 ou 4 lames interchangeables empruntant le modèle du rasoir pour homme traditionnel. Ensuite, le modèle à lames interchangeables est le type de rasoir moderne plus perfectionné qui évite de faire des coupes qui risquent d’abîmer la peau. Enfin, le rasoir de sûreté est tout simplement un porte-lame dont le rasage varie selon le type de lame. S’il faut choisir, il faut surtout éviter d’utiliser le coupe-chou, car c’est le modèle réservé aux initiés et au barbier professionnel, qui au moindre faux-pas peut faire des entailles sur la peau et abîme le visage. Certains modèles de rasoir manuel interchangeables à 3 ou 5 lames sont équipés d’une bande lubrifiante qui facilite le rasage et hydrate la peau. Pour pouvoir les utiliser, il faut profiter de leur performance après la douche quand la peau est suffisamment ramollie et avant le repas.

Il y a aussi les rasoirs électriques qui conviennent plutôt pour les jeunes qui possèdent des barbes naissantes et incomplètes (moins de 20 ans). Pour pouvoir en profiter, il faut choisir les modèles ayant 2 ou 3 têtes. Il permet de se raser à sec et sans crème, et en évitant le contact direct avec la peau. En revanche, leur rasage est moins précis, ce qui évite d’irriter les boutons et nouvelles cicatrices. Pour bien les utiliser, il faut passer une pierre d’alun dans le jet d’eau et pour bien préparer les poils. Pour plus d’informations sur les modèles de rasoir, vous pouvez cliquer sur rasoir pour homme.

Comment entretenir le rasoir ?

Il arrive souvent que les modèles de rasoir acquis dans le commerce soient inutilisables au bout d’un mois. Si l’on choisi entre le rasoir manuel ou électrique, il y a toujours forcément des méthodes pour les conserver plus longtemps et profiter d’un rasage sain. La moindre des choses, c’est de nettoyer le rasoir à chaque fois après son utilisation. Cela doit se faire pour éviter que la lame accumule du détritus qui modifie son hygiène, parfois active l’apparition de la rouille.

Pour le rasoir manuel, après chaque utilisation, il faut nettoyer la lame en veillant à ne pas laisser traîner des poils. Certains modèles de rasoir interchangeables sont équipés de brosse qui facilite l’enlèvement des poils entre les lames et on y verse un jet d’eau pour évacuer le tout et le rendre comme neuf.

Pour le rasoir électrique, leur durée de vie est de 2 ans. S’ils sont équipés d’une batterie rechargeable, dès que l’autonomie des piles vient à s’épuiser, ils deviennent inutilisables. Donc, il faut veiller à bien choisir le modèle de rasoir électrique. Ensuite, après chaque utilisation, il faut brosser les lames rotatives. Il faut absolument éviter de souffler dans la lame, car cela dénature leurs propriétés. Pour bien les utiliser comme neuf avant chaque rasage, il est possible de le nettoyer avec des sprays cleaner qui lubrifient la partie mécanique des lames, les désinfectent et les rendent encore plus performantes. En revanche, certaines marques de rasoir sont équipées d’une station qui facilitent le nettoyage de l’appareil.

Un rasoir manuel peut être utilisé jusqu’à 10 rasages. La qualité de la lame se détériore après chaque utilisation. Pour éviter de dépenser beaucoup d’argent pour un rasoir, il est conseillé d’utiliser un modèle à lames interchangeables, et de les changer après chaque utilisation. Enfin, quel que soit le modèle de rasoir utilisé, il ne faut pas les prêter à quelqu’un d’autres pour préserver l’hygiène de l’utilisateur.

Comment faire un bon rasage ?

Un bon rasage dépend de la manipulation du rasoir. Il est toujours conseillé de se raser après la douche, car la peau est plus souple et dilatée. Un bon gommage peut aussi évacuer les cellules mortes et laisser seul les poils contre le rasoir. Pour bien enlever la barbe, il faut les raser dans le sens du poil. Le coupe-chou est capable d’enlever tous les poils en veillant à appliquer une mousse avant le rasage. Ce type de rasoir peut durer très longtemps, mais il ne passe pas les frontières, car ils sont interdits dans le transport. Pour bien les affûter, on utilise du cuir brut. Cependant, il faut apprendre à les manipuler et à perfectionner différentes techniques pour avoir de bons résultats.

Il faut préparer la peau avant chaque opération de rasage. Si la personne possède une peau très tendue, l’utilisation d’une huile de pré-rasage est conseillée pour assouplir la peau et le poil. Si vous possédez de longues barbes, alors le rasoir à multi-lames ou shavette conviennent parfaitement. L’opération peut être délicate, mais il faut être patient et tailler la barbe de bout en bout. En revanche, si la personne possède de petits poils de 15 jours, un rasoir de 2 à 3 lames peut faire l’affaire. Avant de se raser, il faut appliquer une huile de pré-rasage, ensuite il faut masser le visage avec des gestes circulaires sur les parties pourvus de poils. Pour la préparation, éviter d’utiliser de l’eau qui dénature la propriété des produits. Après une application d’huile de pré-rasage, il faut ajouter du gel à raser en veillant à bien mettre sur les poils. Il faut raser dans le sens de la poussée des poils. Il est possible de répéter le rasage, mais deux fois feront l’affaire et avoir un bon résultat. Il faut éviter de passer trop de fois sur une partie. Pour la finition, il faut raser dans le sens du rebrousse-poil. Pour se débarrasser des restes de mousse, il faut nettoyer avec de l’eau fraîche trempée dans la pierre d’alun.

Comment faire pour éviter les boutons après le rasage ?

Chez certains adolescents, se raser est un calvaire et qu’au bout d’une séance, cela se termine par des entailles et des traces de sang. Pour éviter qu’une telle chose se produit et empêcher l’apparition de nouveaux boutons, il faut appliquer une mousse à raser à base d’émollients telle que la glycérine. Il faut surtout éviter les mousses qui contiennent du savon, car cela peut provoquer un effet décapant sur le visage et favorise la production en abondance de bouton. Les mousses à base de glycérine adoucissent la peau et facilitent le glissement des lames, en limitant les entailles et brûlures après le rasage.

Les mousses conviennent parfaitement pour les rasoirs traditionnels tels que le modèle coupe-chou, les shavettes et ceux équipés de 1 ou de 2 lames comme le rasoir Bic ou Gillette. La mousse facilite le travail d’un barbier sur l’enlèvement des poils. La mousse est aussi utilisée dans tous les processus de rasage, car elle facilite très bien le glissement des lames. Il est possible de répéter deux fois l’opération dans le cas où des poils sont difficiles à couper. Pour choisir le bon produit, il faut veiller à ce qu’il contient de l’alun pour se protéger des saignements et des microcoupures.

Après chaque rasage, il faut utiliser des formules après-rasage. Il faut arroser tout le visage, mais non pas uniquement la partie rasée. Enfin, si la personne est très maladroite aux rasoirs manuels, un rasoir électrique peut faire l’affaire et éviter aussi l’usage de la mousse.